strokes

17 septembre 2006

SHOOT THE RUNNER BORDEL DE MERDE.

AHAHAHAHAHA. Ca y est, je suis morte. ceci n'est qu'un rêve. je n'existe plus. Vous lisez des paroles que vous vous imaginez. vous etes tellement en manque de moi que vous ne savez que faire. Alors, pour vous rassurez, vous remettre la tête à l'endroit, je vais vous raconter l'histoire de quelqu'un qui vit. Qui vit vraiment, quelqu'un qui ne ressent plus le besoin d'aller raconter sa vie sur un blog en général pourrie, mais qui le fait quand meme, actuellement dailleurs. Pour donner un peu de ces nouvelles, pour qu'on sache que la vie blogienne est délibérément terminée pour, je pense le moi de septembre (mieux vaut etre prudent). Je commence donc cette putain de merveilleuse histoire (dsl pour la vulgarité, mais ceci n'est qu'une parole imaginée par vous même, c'est donc à vous qu'il faut vous en prendre et non pas à moi qui suis désormais relativement loin de vous.) Il était un jour le 15 septembre, une jeune (et magnifique) fille prénomé Camille qui est dailleurs très freundlich, nicht gern allein et un autre mot donc j'ai oublié le nom avait rendez vous avec de vieux amis, elle pensait passer une méchante soirée, c'est à dire pour me rabaisser à votre niveau de penser et pour que vous compreniez ce que vous inventez, une soirée de merde avec des gens archi con. Et cette Camille en question s'était trompé, pour l'unique et la dernière fois de sa vie. ce détail n'est pas vraiment important car il n'est que de l'ordre de l'imaginaire, sans quoi je ne me serais JAMAIS je dis bien JAMAIS trompée. Votre histoire m'emmerde. J'en ai délibéremment marre des blogs sans quoi je pourrais écrires pendant des heures entières. Sur ces belles paroles, je vous dis ADIEU.

la_force_C__Cado_Camille_Chanel_

Posté par alonetogether à 21:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]


30 août 2006

lallaa

IMG_2370JE VEUX DES MILLIERS DE VISITEURS, LES COMMENTAIRES QUI VONT AVEC. JE VEUX ETRE ARCHIPOPULAIRE SUR CANALBLOG. JE VEUX QUE VOUS COMPRENIEZ QUE VOTRE VIE NE VAUT RIEN, QUE TANT QUE VOUS NE ME CONNAISSEZ PAS VOUS N'ETES QU'UNE POURRITURE. JE VEUX QUE VOUS VOUS EN RENDIEZ COMPTE. JE VEUX SAVOIR CONJUGER CORRECTEMENT ET NE PLUS REFLECHIR AVANT D'ECRIRE. JE VEUX QUE SEBASTIEN GAGNE KOH LANTA. JE VEUX ETRE PLUS REBELLE QUE REBELLE. JE VEUX RENCONTRER DES STARS. JE VEUX QU'ELLES M'AIMENT. JE VEUX TOUT.

Posté par alonetogether à 20:06 - Commentaires [2] - Permalien [#]

CLAP YOUR HANDS SAY YEAH

Ici c'est plus moi. Le rose, ca me donne plus envie d'être sérieuse........... NON JE DECONNE. Evidemment.

Les tantes de sabrina, elles s'apellent comment ?

P7136815

Posté par alonetogether à 15:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

photo sans rapport avec l'article LOOL

When you're a famous boy
It gets really easy to get girls
it's all so easy you get a bit spoilt
So when you try to pull a girl
Who is also famous too
It feels just like when you wasn't famous

IMG_2394

Posté par alonetogether à 13:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 août 2006

e-pro BECK

Rock en seine, c'est déja fini. C'était si wonderfull...

Posté par alonetogether à 14:06 - Commentaires [3] - Permalien [#]


22 août 2006

banana split

Les habitudes sont reprises. Première journée à Paris. Constat désastreux, mes touches 'point d'exclamation, deux point, étoile et c cédille' ne marchent plus.

Super génial trop top
inouï trop beau groovy trop frais
cheesy classieux
stylé funquy drôle
samedi trop cool
extra sympa puissant
dément piscine villa
champagne taxi
hifi dolby botoxe
glamour sexy crazy
inouï, classique

Posté par alonetogether à 20:47 - Commentaires [2] - Permalien [#]

bkughrtgu

P7096782J'aime regarder les poissons rouges. Surtout quand Jules est devant. Je suis rentrée ce matin. je m'ennuie. Il y a le soleil qui tape contre la vitre. Là, je serais chez moi tout à l'heure, j'irais au Tennis, evidemment. Maintenant là tout de suite, j'écoute de la musique et je m'emmerde plus que jamais. il fait trop chaud. Je ne comprend pas comment j'ai pu et comment je continue à perdre mon temps devant msn et les blogs. Les gens se foutent de ce que tu dis ou de ce que tu penses. Mais toi (et moi) comme des cons on continu à lire nos merdes et surtout à les pondre. Je préfère largement glander dans des tipis et faire des danses indiennes, cueillir des mûres. Danser au bal populaire et même voir un super feu d'artifice rythmé à la musique western sois disant en rapport avec les pseudo-indiens européens..

Posté par alonetogether à 13:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 juillet 2006

vous êtes fous ?

p6296736Chères amies. (mon 'lectorat' est à mon avis entièrement composé de filles). Nous sommes le 1 juillet, c'est merveilleux je sais. Les vraies vacances et non plus le glandages à paris. L'argent qu'on arrête de dépenser trop vite pour les soldes. Je suis entrain d'écrire, à mon avis le dernier article d'une grande partie des vacances. Je dois être à l'aéroport charle de gaule lundi matin à quatres heures pour un décollage violent à six heures. Jeudi soir, comme vous le savez désormais tous. J'étais enface de mes Dieux. C'était si wonderfull que j'en ai à moitié pleurer. Trop court. Pas assez long. Et puis TOUT TOUT TOUT ce que j'attendais est déjà fini, sauf biensur mon départ le 3. Devrais-je dire notre départ, oui. Notre départ. Tellement de soirées trop de  bons moments. BONNE VACANCES MES LAPINOUS !!

Open up yours eyes !

Posté par alonetogether à 13:16 - Commentaires [3] - Permalien [#]

29 juin 2006

29 juin

Le plus grand jour de l'année est enfin arrivé. Celui dont je me suis tant vanté. 29 juin. Strokes. VIP. Julian. Nick. Nikolaï. Albert. Fab.

sssstrokes

Posté par alonetogether à 12:29 - Commentaires [2] - Permalien [#]

24 juin 2006

I know a girl with the golden touch

J'ai vraiment mes moments. Strokes, Dirty pretty things, et maintenant Razorlight. Je suis spontanée. Je me dois de dire cette fameuse phrase : 'je suis pressée, de quoi ? de tout et de rien'.
Because all, they know is how to put you down
When you're there, they're your friend,then
When you're not around
They say, 'Oh, she is changed'
Oh you know what that means
Well it means they're just jealous
but they'll never do the things
That they wish that they could do so well

Je suis pas du genre à mettre des paroles. Mais les gens changent. Cette année, j'ai changée. Je suis devenue complètement sûre de moi. Je me suis plus basée sur des trucs et j'en ai laché d'autres. L'année est passée tellement vite. Je me souviens encore quand j'attendais la fameuse feuille pour les strokes, et quand je suis allée chez Laura une fois qu'elle avait la feuille, ça c'était en mai. Le voyage en allemagne qui est déja finit depuis un baille. Toutes les soirées du vendredi soir. Et puis pleins de trucs encore dont je n'arrive même pas à me souvenir, tellement ça me semble loin. Et je repense encore à la 6è, à la 5è. Des moments, des phrases, des noms. Les quiches par exemple. Et là, Laura qui me montre une photo, ce qui me fait regarder toutes mes 'vieilles' photos datant de décembre, février ... Et puis y'a aussi les très très vieilles photos. Et je penses à tous les gens que j'ai appris à connaître cette année. Tout pleins de gens merveilleux, jamais plus que moi, cela va de soit, mais presque, seulement pour quelque uns biensur. Et puis of course. J'écoute cette musique, celle qui m'a suivie toute l'année, parce que la musique a le pouvoir de rendre heureux et de rendre triste. Parce que la musique est une des seules choses que l'homme ai besoin. (ok, ok j'exagère). Et puis je repense à nos vendredi avec Laura qui venait chez moi, on allait faire le tour de paris, et on marchais, et à notre mercredi sous la pluie avec notre crise de folie, dû à un canard dans la seine et à quelques kinder surprise. Et puis les prises de têtes idiotes. Les films. Et puis demain, je vais revoir Marie Antoinette, en entretient avec ce putain de film, ce putain de merveilleux film. Et puis je dois dire merci à beaucoup de monde, mais peut être plus à Laura, j'ai fais tellement de trucs merveilleux grâce à elle. Et puis l'avenir est devant nous. niiiiiikke


And I met a girl
she asked me my name
I told her what it was
She looked at me
I tried to explain
Exactly what I lost

Et puis là, j'écoute les Beatles, et je suis bien. Je pense sérieusement à changer les couleurs de fond d'ici. Parce que j'aime plus. Je veux un truc plus lumineux plus gai. j'attend vos idées.

Posté par alonetogether à 23:13 - Commentaires [3] - Permalien [#]