17 septembre 2006

SHOOT THE RUNNER BORDEL DE MERDE.

AHAHAHAHAHA. Ca y est, je suis morte. ceci n'est qu'un rêve. je n'existe plus. Vous lisez des paroles que vous vous imaginez. vous etes tellement en manque de moi que vous ne savez que faire. Alors, pour vous rassurez, vous remettre la tête à l'endroit, je vais vous raconter l'histoire de quelqu'un qui vit. Qui vit vraiment, quelqu'un qui ne ressent plus le besoin d'aller raconter sa vie sur un blog en général pourrie, mais qui le fait quand meme, actuellement dailleurs. Pour donner un peu de ces nouvelles, pour qu'on sache que la vie blogienne est délibérément terminée pour, je pense le moi de septembre (mieux vaut etre prudent). Je commence donc cette putain de merveilleuse histoire (dsl pour la vulgarité, mais ceci n'est qu'une parole imaginée par vous même, c'est donc à vous qu'il faut vous en prendre et non pas à moi qui suis désormais relativement loin de vous.) Il était un jour le 15 septembre, une jeune (et magnifique) fille prénomé Camille qui est dailleurs très freundlich, nicht gern allein et un autre mot donc j'ai oublié le nom avait rendez vous avec de vieux amis, elle pensait passer une méchante soirée, c'est à dire pour me rabaisser à votre niveau de penser et pour que vous compreniez ce que vous inventez, une soirée de merde avec des gens archi con. Et cette Camille en question s'était trompé, pour l'unique et la dernière fois de sa vie. ce détail n'est pas vraiment important car il n'est que de l'ordre de l'imaginaire, sans quoi je ne me serais JAMAIS je dis bien JAMAIS trompée. Votre histoire m'emmerde. J'en ai délibéremment marre des blogs sans quoi je pourrais écrires pendant des heures entières. Sur ces belles paroles, je vous dis ADIEU.

la_force_C__Cado_Camille_Chanel_

Posté par alonetogether à 21:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur SHOOT THE RUNNER BORDEL DE MERDE.

    tralalala

    Tu sais Camille ton article il me fait tourner la tête, ouais.

    Posté par Eloïse, 17 septembre 2006 à 22:14 | | Répondre
Nouveau commentaire